EmpreinteS ?

Créé en 2017, EmpreinteS met la personne au centre de ses projets. Son objectif ? Rappeler que chaque empreinte est unique et peut amener autour d'elle un nouveau souffle et un élan créatif. De façon presque organique, le nom "EmpreinteS" fit sens. 

Le projet est né à Bruxelles dans l'esprit de Sylvie Traisnel qui le coordonne. Chargée de production, cinéphile et mélomane, c'est une passionnée des parcours de vie et des cheminements créatifs. Avec l'envie de combiner tout cela, elle organisa, ce qui devait être unique, la projection du documentaire : "The Devil & Daniel Johnston" (Jeff Feuerzeig, 2005). Un second documentaire puis un troisième vinrent très vite à l'esprit et peu à peu le projet fut une évidence : "projetons régulièrement pour regarder avec d'autres ce que j'aime découvrir chez moi : des documentaires musicaux !" 

 

Le rendez-vous Musique au ciné devient mensuel. Pour accueillir les projections, le Cinéma Aventure à Bruxelles dit banco, puis le Kinograph. Près de 30 documentaires musicaux plus tard, des avant-premières belges, la rencontre de réalisateurs, l'organisation de concerts et de nombreux sourires, la programmation n'est pas près de s'arrêter !

D'autres rendez-vous cinéma plus ponctuels sont également organisés par EmpreinteS au gré des envies, juste pour le plaisir de nous rencontrer, de discuter et d'estomper les barrières sociales et culturelles.

 

Nous avons, par exemple, fait un focus sur la scène musicale indépendante belge et sur la place des artistes DIY. Il y a aussi eu les projections de courts métrages belges en présence des réalisateurs·trice. Nous avons eu la chance de traiter d'un autre thème, tout aussi beau et humain, le monde agricole et ses paysans, en organisant la première belge du documentaire "Sans Adieu" (Christophe Agou, 2017) en présence de son producteur Pierre Vinour. 


Parallèlement au développement des projections et des rencontres humaines, EmpreinteS se pose une question : quel est l'accès au cinéma pour les personnes que nous ne voyons pas dans nos salles ? Quid des sans-abris, des détenu·es ou des malades ? De quelle façon ont-ils accès au cinéma et à sa magie ?

C'est ainsi, qu'aujourd'hui, en 2021, EmpreinteS se développe et sort les films des salles pour tenter de les amener au plus près de ces personnes. Toujours dans le but d'estomper les barrières, de rompre l'isolement social et de briser le silence, Les Toiles est la jeune pousse d'EmpreinteS qui tend à d'autres publics et d'autres formats cinématographiques.

Soutenu par Coopcity, centre d'entrepreneuriat social et coopératif à Bruxelles, EmpreinteS s'étoffe, ainsi que ses deux volets de programmation. 

Au-delà des parcours inspirants relatés dans les documentaires musicaux, c'est le parcours de création du film qui devient tout aussi important. Dès que cela est possible, nous organisons la venue des créateurs·trices des œuvres projetées.

Parce que les liens se tissent pendant que les toiles se tendent, un jour, Musique au ciné et Les Toiles se rencontreront, leurs publics échangeront et assureront qu'on laisse toutes et tous une empreinte quelque part.

Nos partenaires
coopcity-logo-2019_edited.png
Quadrature-du-cercle-LQDC-Logotype-NB.jp
Logo_Kinograph_Black.png
Aventure.jpg
kuistax_NB.jpg
rocklab.png
Act%2520for%2520transition_edited_edited